Gagner 67 fois plus sur Facebook avec cette méthode d’optimisation en continu

par Marketing, Publicité

Lancer une publicité sur Facebook est simple. En effet, l’entreprise veut vous faciliter la vie en vous proposant des solutions pour démarrer rapidement.

Toutefois, ce qu’on ne dit pas, c’est que les bons résultats n’arrivent qu’après avoir optimisé votre campagne pendant les semaines et les mois suivants son lancement.

Pourquoi utiliser un processus d’optimisation ?

Lorsque vous lancez votre campagne Facebook pour la première fois, cette dernière ne sera inévitablement pas à son plein potentiel.

Effectivement, la plupart des personnes lance leur campagne ou « boost » leurs publications, puis laisse tourner la publicité en regardant de temps à autre si tout se passe bien.

Le problème avec cette approche est que vous ne savez rien. Plus précisément vous n’avez aucune idée de comment améliorer votre campagne. PIRE, vous ne savez même pas si vous gaspillez votre argent et si votre campagne se déroule bien.

Ainsi, si vous espérez réaliser des profits importants sur Facebook, vous devez impérativement avoir un processus d’optimisation pour améliorer vos performances en vous basant sur des données mesurables. Autrement dit, vous baser sur « la bonne idée » ou sur votre intuition risque fortement de vous faire perdre des profits potentiels importants ou de vous mener à la fausse conclusion que la publicité Facebook ne fonctionne pas et que cela n’est pas rentable.

Pour vous donner une idée des résultats possibles, je vous conseille cette étude de cas où nous multiplions les profits d’une campagne par 67 en appliquant la technique d’optimisation en continu sur 4 semaines.

La Méthode d’optimisation en continu : une méthode rapide et efficace

La méthode se base sur 4 principes fondamentaux :

  1. L’analyse : Si vous voulez des résultats performants, vous devez tirer avantage des outils qu’on vous propose et éviter d’y aller « au piff ». En effet, Facebook vous offre la chance de mesurer les résultats avec son gestionnaire de publicité. Ainsi, en utilisant cet outil, vous serez fréquemment surpris de découvrir que ce qui vous semblait “évident” vous a induit en erreur.
  2. Le test : Pour analyser, vous devez avoir des données. De ce fait, vous devez tester vos idées, essayer différentes approches, viser différentes personnes, etc.
  3. La répétition : Une fois que vous avez recueilli des données, vous pouvez désormais formuler de nouvelles hypothèses et les tester, ce qui vous permet de vous améliorer constamment et d’obtenir de meilleurs résultats au fur que le temps passe.
  4. La documentation : Si vous documentez vos tests et leurs résultats, rien n’est jamais perdu. Vous construisez une base de données sur votre public qui sera indispensable pour continuer à améliorer vos campagnes.

Les 5 facteurs majeurs à optimiser

La performance de vos campagnes dépend de 5 facteurs majeurs qui sont :

  1. L’offre : Un grand nombre de publicités propose une solution mal adaptée à leur audience. Pour vous assurer que votre offre est pertinente demandez-vous si votre solution résout un problème DUR pour votre prospect, soit un problème qui est douloureux, qui est urgent et qui est réel. En d’autres termes, est-ce que votre client sait qu’il a un problème, est-ce qu’il ressent ce problème actuellement et est-ce que votre solution met fin à ce problème ? 
  2. L’audience : La meilleure offre du monde en face de la mauvaise audience ne donnera aucun résultat. Par chance pour vous, l’un des atouts de Facebook est sa capacité à cibler votre audience de manière très précise.
  3. Les images : Parfois, le simple fait de changer une image peut vous apporter 10x plus de clic ! En revanche, il est impossible de prédire l’impact de chaque image d’avance. C’est pourquoi il est nécessaire de tester plusieurs visuels et de déterminer ce qui fonctionne le mieux.
  4. Le titre : 50 à 80% des gens ne lirons que votre titre. Ainsi, plus votre titre sera efficace, plus vont voir l’entièreté de votre publicité et ultimement, plus de gens achèteront vos produits/services.
  5. Le placement publicitaire : Vous l’avez sans doute remarqué, mais lorsque vous naviguez sur Facebook, ce géant publicitaire positionne des publicités à plus de 15 endroits différents, sans compter ses partenaires de publicités. Selon votre audience, certains placements pourraient être plus efficaces que d’autres. C’est pourquoi il est fortement intéressant de tester cet aspect.

Selon notre expérience, plus de 80 % des gains sur une campagne sont à réaliser sur ces 5 facteurs. Bien souvent, 1 ou 2 de ces facteurs se révéleront plus importants que tout le reste combiné. Le rôle de l’optimisateur est d’identifier où sont cachés ces gains potentiels.

Exemple de mise en application

Vous pouvez voir comment ce processus est mis en action en consultant cette étude de cas : Multipliez les profits de vos pubs FB par x67 en 4 semaines